L’épicondylite ou «une coude de tennis»

tennisL’épicondylite est un processus dégénératives-dystrophique dans la fixation des muscles du humérus. Ce processus est accompagné par l’inflammation réactionnelle des tissu adjacents. On distingue cliniquement l’épicondylite extérieur de l’épaule (une coude de tennis) qui est plus fréquent et l’épicondylite intérieur de l’épaule.

 L’épicondylite extérieur de l’épaule (une coude de tennis) survient surtout chez les personnes qui font des mouvements répétitifs, stéréotypés (extension et la supination de l’avant-bras), par exemple les masseurs, les peintres, les charpentiers, les joueurs de tennis. Dans ce cas l’épicondylite est habituellement à droit. Mais c’est parce que la main droite est dominante et elle a une grande charge fonctionnelle que la gauche. Parfois, l’épicondylite est une conséquence d’un traumatisme direct de la coude ou elle peut être causée par un stress intense unique (comme le transport des valises lourdes). Les hommes sont plus souvent touchés par l’épicondylite extérieur que les femmes.

   L’épicondylite interne, contrairement à l’extérieur, est couramment observée chez les patients avec une prédominance des exercices légers et répétitifs (les dactylographes, les couturières). Par conséquent, elle est plus fréquente chez les femmes cialis generique. Habituellement, le patient est préoccupé par la douleur à la pression sur l’épicondyle interne, ainsi que l’émergence et le renforcement de la douleur lors de la flexion et de la pronation de l’avant-bras. Elle est caractérisée par l’irradiation de la douleur le long du bord intérieur de l’avant-bras. L’épicondylite interne est aussi chronique.

   La prévention de l’épicondylite est concerné dans le surtension chroniques des groupes musculaires et dans l’alternance de longues charges répétitives avec des pauses pour se reposer.

   Aussi un rôle important joue également à développer des modèles de mouvement correctes ou des mouvements professionnels sportifs, la posture de travail et la sélection correcte de l’équipement, comme une raquette de tennis.

   Au moment du traitement il faut éviter les exercices physiques. S’il est nécessaire, vous pouvez utiliser un bandage élastique pour la coude.

   Après le soulagement de la douleur, le patient peut commencer la thérapie physique et par la suite continuer le sport avec une augmentation progressive des charges.

Les commentaires sont fermés.